Connect with us

Politique

Un ancien 1er ministre de Blaise Compaoré, candidat aux presidentielles

C’est officiel ! Kadré Desiré Ouedraogo été investi ce dimanche 6 septembre à Bobo-Dioulasso comme candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain. En effet la remise de l’attestation d’investiture et du drapeau national s’est effectué au devant une grande foule par des jeunes venus des treize régions du pays. Ex-Premier ministre de Blaise Compaoré et ex-président de la commission de la Cédéao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) ,  Kadré Désiré Ouédraogo dit reconnaître la lourdeur de la responsabilité pour redresser et sauver le Burkina Faso :« J’accepte aussi cette investiture parce que nous sommes tous témoins, malheureusement, des résultats calamiteux enregistrés par notre pays sur les plans de la sécurité, de la stabilité et du vivre-ensemble, a-t-il déclaré. Oui, le Burkina Faso est aujourd’hui méconnaissable, l’insécurité galopante, la haine vivace dans certains esprits, la corruption galopante prennent notre vivre-ensemble en otage. » Pour ce fait , plusieurs hommes politiques ont donné leurs avis, ce qui est par exemple le cas de Boubacar Diallo, président du mouvement « Agir ensemble », plusieurs raisons expliquent ce choix. « Les trois mouvements associatifs avaient déjà identifié que Kadré Desiré Ouedraogo était la personne la mieux placée pour conduire la destinée de notre pays », déclare-t-il.

Politique

Didier Raoult recale un journaliste ?

En effet c’était lors de son passage où il était l’invité du 20 h de Darius Rochebin diffusé mercredi 16 septembre sur LCI .Comme il est souvent invité à ce sujet , il a une fois de plus été invité pour parler de la covid-19 , à l’heure où la menace d’une seconde vague de la pandémie est au cœur de toutes les inquiétudes .Tout l’échange avec les journalistes se déroulait plutôt bien et dans le calme jusqu’à ce que ceux-ci commencent par lui poser les questions d’ordre privé . Le présentateur l’a d’abord interrogé sur sa “mégalomanie”, affirmant qu’une bactérie portait son nom ce qui constitue le premier sujet de tension : D’abord, ma vie privée ne vous regarde pas, c’est encore une bêtise, c’est de la médisance, on n’a pas le droit de donner son nom à une bactérie, ça n’existe pas, c’est interdit, c’est idiot, a ainsi fustigé Didier Raoult . Les journalistes ne se sont pas arrêtés là , Darius Rochebin insiste en revenant à la charge en le questionnant cette fois sur des bustes à son effigie qu’il conserverait dans son jardin. Nouvelle colère pour le directeur de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille  “Ça ne vous regarde pas”, a-t-il réitéré. “je ne suis pas là pour parler de ma vie privée, ça ne vous regarde pas (…) C’est une manie !”

Continue Reading
Advertisement

NOS ÉMISSIONS

Advertisement

MUSIC

TOP NEWS

TOP NEWS