Connect with us

NEWS

Sécheresse en France: les éleveurs subissent des pertes importantes

La France est toujours dans une période de fortes chaleurs. Une canicule doublée d’une période de sécheresse. 72 départements sont affectés par le manque d’eau, et environ 325 000 agriculteurs en France sont concernés, a estimé la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert. Elle réclame des aides d’urgence. Même les Hauts-de-France où l’irrigation n’est pas une tradition en raison de son climat habituellement plutôt humide, sont affectés par le manque de pluie. Le coup est rude pour les éleveurs. Prairies trop chaudes, trop sèches, les vaches laitières de Régis Desrumaux ont dû regagner l’étable, début juillet, bien plus tôt que d’habitude. « Elles restent dans le bâtiment toute la journée les mois d’hiver, les mois où il ne fait pas beau. Moi je me suis installé en 1995, ça ne m’est jamais arrivé de rentrer mes vaches si tôt », 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWS

Hommage aux humanitaires tués au Niger : “La France toute entière porte le deuil”

« La France tout entière porte le deuil de vos enfants », a déclaré ce vendredi Jean Castex, lors d’une cérémonie d’hommage aux six humanitaires Français tués dimanche au Niger, devant leurs cercueils disposés côte à côte à l’aéroport d’Orly. «Devant ces six cercueils alignés, je veux avant tout exprimer la peine, la douleur, l’incompréhension, la colère de tous les Français», a-t-il dit, en évoquant devant les familles des victimes «des enfants dont vous pouvez être fiers, dont la France entière peut être fière». «Chacun de vos compatriotes a instinctivement compris que les victimes de cet attentat étaient venues au Niger pour faire le bien. Et elles ont rencontré le mal. Seul le mal peut tendre un guet-apens (…) à des individus dont le but était de venir en aide à des populations. Seul le mal peut haïr la générosité. La France ne le connaît que trop bien car elle l’a déjà vu de près», a-t-il déclaré, avant d’affirmer que l’attaque n’avait pas encore «de signature». Mais «c’est très vraisemblablement la même haine, la même lâcheté qui était à l’œuvre au Niger et au Bataclan.»

Continue Reading
Advertisement

NOS ÉMISSIONS

Advertisement

MUSIC

TOP NEWS

TOP NEWS