Connect with us

Politique

Le député Cabral Libii fait reculer le président Paul Biya sur la taxe de 33%(Cameroun)

7 ENTERTAINMENT TELEVISION

Published

on

La taxe de trop: Cabral libil sort de ces gonds.

Annoncé au cours d’un communiqué conjoint du ministères des postes et télécommunications et des finances le 29 septembre 2020 relative sur une taxe d’une valeur de 33% du prix du téléphone ou de la tablette à la sortie d’usine et de téléchargement sur applications mobiles, sera imputée aux utilisateurs à partir du 15 octobre 2020. Opération de paiement qui se fera par voie numérique par le concours des différents opérateurs téléphoniques. il convient de préciser que lorsque « l’utilisateur va se connecter sur un réseau via un terminal nouvellement acquis, la plateforme va détecter le poste de téléphone et à partir de son  International Mobile Equiment Identity (IMEI), l’on aura des informations nécessaires sur la gamme , le modèle et les capacités de l’appareil ».

Une nouvelle qui ne semble pas réjouir la population qui n’a pas tardé à faire attendre sa colère par le biais de l’un de ces représentants au parlement, le jeune député et président national du Pcrn, CABRAL LIBII. Dans une récente sortie datant du 16 octobre lors d’une conférence de presse, ce dernier dans son argumentaire n’a pas dissimulé sa volonté de marcher afin de protester contre cette mesure et de contraindre le gouvernement de Yaoundé à se désister. Si le recours à la force des marches pacifiques est une possibilité clairement admise par la loi camerounaise, Il estime que cette taxation constitue un alibi parfait pour organiser une marche pacifique.

Cette sortie de ce politicien camerounais typique relève de sa capacité à dépasser les intérêts spécifiques de son parti pour servir le bien public (national), à se soucier du bien être du peuple et à embrasser à bras le corps ses problèmes. Un homme sans chichi quand il s’agit de la libération d’un peuple impuissant et désarmée, assailli par tous les maux qui peuvent accabler son épanouissement. Le développement des jeunes et la science, la technologie et l’innovation constitue les principaux piliers sur lequel repose la croissance économique d’un état, La filière numérique permet d’envisager des solutions disruptives dans certains secteurs clés pour la jeunesse : l’application de cette mesure vu les conditions de vie actuelle des populations en général et de cette jeunesse que constitue sa majorité en particulier, se pose en premier plan comme le catalyseur de la précarité et du chômage, des conditions de vie difficile, du piratage informatique et autres dérives.

Se refusant d’être un spectateur passif de ce théâtre social et de voir les populations subir péniblement le lourd fardeau de cette mesure, le jeune député se dit être près à mener ce combat pacifique dans les rues. Une autre qualité de cette homme d’État qui s’engager à assurer le bien-être de tous et à atteindre le bien commun ; rendre compte au peuple et Protéger les droits des minorités et soutenir la volonté politique d’apporter le développement et l’égalité à tous ; Se placer au-dessus des clivages politiques, claniques ou religieux afin de réunir et de rassembler les gens indépendamment de leur origine, de leur dialecte et classe sociale.

Son audace à faire face à l’imposture, l’injustice et aux inégalités sociales n’a pas tardé à porter ces fruits. Face à la pression populaire porté par certains leaders politiques dont lui au premier rang, le président de la République du Cameroun par l’intermédiaire du ministre d’État secrétaire général à la présidence de la République dans une note signé ce 19 octobre 2020 a décidé de faire sursoire à la mise en œuvre de la collecte par voie numérique des droits de douane et taxe sur les téléphones et terminaux importés. Une décision qui vient conforter Cabral dans sa lutte pour le bien être de ces concitoyens. Une victoire de plus aux couleurs << Libisimes >>; un arbre qui cache sans doute une forêt d’autres victoires à venir.

Politique

Critiqué, L’Elysée recadre le président Turc, Recep Erdogan

7 ENTERTAINMENT TELEVISION

Published

on

Après que le président turc Recep Tayyip Erdogan ait critiqué l’attitude de Emmanuel Emmanuel Macron envers les musulmans.

“Tout ce qu’on peut dire d’un chef d’État qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c’est: allez d’abord faire des examens de santé mentale”, avait déclaré Erdogan à la télévision Turque. cela n’a pas tardé que L’Elysée a dénoncé ces propos d”inacceptables”

“Les propos du président Erdogan sont inacceptables. L’outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode. Nous exigeons d’Erdogan qu’il change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous points de vue. Nous n’entrons pas dans des polémiques inutiles et n’acceptons pas les insultes”, a commenté l’Elysée auprès de l’AFP.

Continue Reading

Politique

Se dirige t-on vers un reconfinement ?

7 ENTERTAINMENT TELEVISION

Published

on

DIRECT. Covid-19 en France : contaminations en hausse, Castex annonce des  restrictions

En quinze jours, la France a brutalement basculé dans la 2e vague du Covid-19, une situation qui semble prévisible pour des médecins, qui n’exclut un deuxième reconfinement.

Le mois de novembre sera éprouvant” et “le nombre de morts va continuer d’augmenter”, vient de déclarer le Premier ministre Jean Castex. Avec un minimum de 200 entrées en services de réanimation chaque jour et quelques décès, “la situation hospitalière (…) se rapproche de celle observée au cours de la première vague, après la mi-mars 2020”, relève Santé publique France. Peut-on dire que l’épidémie s’accélère? on en saura plus dans les prochains jours.

Continue Reading

Politique

Alassane Ouatara veut le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire.

7 ENTERTAINMENT TELEVISION

Published

on

Nul doute que c’est l’actualité la plus en vue du jour en côte d’ivoire. Qui l’aurait cru ?
Le prochain scrutin électorale nous réserve au jour le jour de belles surprises.
dans une récente sortie du 24 octobre2020, Alassane Ouatara se dit favorable à un retour de l’ex chef d’état Laurent Gbagbo en terre ivoirienne. “Laurent Gbagbo va rentrer, il n’y a aucun problème (…) je prendrai les dispositions pour qu’il puisse rentrer” dès que son procès devant la Cour pénale internationale (CPI) “sera terminé”… “Je ne compte pas l’amnistier mais je compte prendre une décision qui facilite son retour”. Au grand dam de ses partisans qui attendent son retour avec ferveur.

Par contre, le président de la Côte d’Ivoire réitère sa volonté de voir que son ex-proche collaborateur premier ministre et président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, emprisonné à vie. Il précise : «Pour lui ce sera la prison. Il n’y a aucun doute là-dessus. Il mérite la prison à perpétuité pour ce qu’il a fait». l’accusant pour détournement de deniers publics et d’avoir organisé un coup d’État contre sa personne. Une décision pour Guillaume Soro qui viendra à coût sur attiser sa colère et qui pourrait réveiller en lui le rebelle qui dort.

Doit-on s’attendre à un retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire avant la fin d’année 2020 ?

Continue Reading
Advertisement

LIVE TV MY 7

Trending