Connect with us

Politique

Israël va t’il accorder une ambassade au Tchad sur son sol ?

Juste moins d’un mois après l’annonce d’un accord entre Israël et les Émirats arabes unis, c’est au tour du Tchad de normaliser ses relations avec l’État hébreu . En effet suite de la reprise des relations entre le Tchad et Israël , une délégation tchadienne conduite par l’un des fils du président Idriss Déby Itno a rencontré mardi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour discuter de « l’ouverture possible » d’une ambassade du Tchad à Jérusalem, selon les autorités israéliennes. La rencontre s’est faite Mardi à Jérusalem en présence des autorités diplomatiques. Malgré le fait tout de même que la ville de Jérusalem, est l’une des questions les plus épineuses en vue d’un règlement du conflit israélo-palestinien , le communiqué du ministère déclare tout de même que« La reprise des relations diplomatiques entre le Tchad et Israël n’entame aucunement la position du Tchad sur la question de la Palestine et des territoires arabes occupés » .Par ailleurs fâce à ce partenariat diplomatique, l’ONU considère que cette question doit faire l’objet d’un accord entre Israéliens et Palestiniens, et qu’en attendant, les pays ne doivent pas établir à Jérusalem leur représentation diplomatique en Israël.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Présidentielles ivoiriennes 2020 : Laurent GBAGBO et Guillaume soro de nouveau écartés ?

Ils étaient 44 au départ, ils ne seront que quatre (4) à solliciter le suffrage des ivoiriens .En effet les sages ont rendu leur verdict. Alassane Ouattara ( Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP ) Henri Konan Bédiéu (Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain – PDCI-RDA) , Kouadio Konan Bertin (Indépendant) et Pascal Affi N’Guessan (Front populaire ivoirien– FPI) sont les candidats en lice. Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, a dévoilé la liste définitive des candidats retenus pour l’échéance du 31 octobre 2020. Parmi les 40 dossiers rejetés par le Conseil constitutionnel, figurent sans surprise ceux de l’ex-président Laurent Gbagbo, et Guillaume Soro. Ils ont tous deux été radiés des listes électorales après avoir été condamnés par la justice ivoirienne. En plus de ces motifs, plusieurs autres raisons ont justifié l’irrecevabilité des dossiers, notamment le manque de parrainage pour certains et le défaut de signature pour d’autres. La candidature très controversée du président sortant, Alassane Ouattara a été validée par le Conseil constitutionnel. 

Continue Reading
Advertisement

NOS ÉMISSIONS

Advertisement

MUSIC

TOP NEWS

TOP NEWS