Connect with us

Politique

Emmanuel Macron propose une médiation de l’UE en Biélorussie, avec la Russie

Le Président français a proposé jeudi 20 août, lors d’une conférence de presse conjointe avec la chancelière Angela Merkel, une médiation européenne entre les différents acteurs de la crise en Biélorussie, en incluant la Russie avec laquelle les Européens dialoguent intensément. «Un dialogue entre les autorités, l’opposition et la société civile est […] indispensable. Nous souhaitons que ce dialogue puisse être mis en place par les Biélorusses eux-mêmes. Mais l’Union européenne se tient prête néanmoins à accompagner celui-ci, si notre rôle de médiation peut être utile et est souhaité par les Biélorusses, avec d’autres institutions, notamment l’OSCE, et incluant la Russie dans un dialogue exigeant», a déclaré Emmanuel Macron.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Présidentielles ivoiriennes 2020 : Laurent GBAGBO et Guillaume soro de nouveau écartés ?

Ils étaient 44 au départ, ils ne seront que quatre (4) à solliciter le suffrage des ivoiriens .En effet les sages ont rendu leur verdict. Alassane Ouattara ( Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP ) Henri Konan Bédiéu (Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain – PDCI-RDA) , Kouadio Konan Bertin (Indépendant) et Pascal Affi N’Guessan (Front populaire ivoirien– FPI) sont les candidats en lice. Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, a dévoilé la liste définitive des candidats retenus pour l’échéance du 31 octobre 2020. Parmi les 40 dossiers rejetés par le Conseil constitutionnel, figurent sans surprise ceux de l’ex-président Laurent Gbagbo, et Guillaume Soro. Ils ont tous deux été radiés des listes électorales après avoir été condamnés par la justice ivoirienne. En plus de ces motifs, plusieurs autres raisons ont justifié l’irrecevabilité des dossiers, notamment le manque de parrainage pour certains et le défaut de signature pour d’autres. La candidature très controversée du président sortant, Alassane Ouattara a été validée par le Conseil constitutionnel. 

Continue Reading
Advertisement

NOS ÉMISSIONS

Advertisement

MUSIC

TOP NEWS

TOP NEWS