Connect with us

Politique

Emmanuel macron assure que ” la France va prendre le tournant de la 5G”

 “La France est un pays de réseaux et d’équipements, historiquement les routes, les canalisations d’eau, et maintenant le numérique”. L’objectif est d’avoir la 3G/4G “partout”, mais il faut aussi “aller plus loin, plus fort”, et “évidemment, on va passer à la 5G” . Le président Emmanuel macron l’a assuré lundi soir lors d’un discours à l’Elysée devant des dirigeants d’entreprises numériques françaises. En effet pour Macron l’innovation ne doit pas seulement être technologique  mais , elle devrait davantage être sociétale et sociale car il faudrait continuer à équiper, innover, .Pour le Président il y a des peurs liées à ces innovations, il faut les lever en disant la vérité, en trouvant les bons compromis et en expliquant, en mesurant, par le “débat citoyen éclairé”. Il ajoute par ailleurs que “J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour expliquer qu’il nous faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile. Je ne crois pas au modèle amish, et je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine”.

Politique

Présidentielles ivoiriennes 2020 : Laurent GBAGBO et Guillaume soro de nouveau écartés ?

Ils étaient 44 au départ, ils ne seront que quatre (4) à solliciter le suffrage des ivoiriens .En effet les sages ont rendu leur verdict. Alassane Ouattara ( Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP ) Henri Konan Bédiéu (Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain – PDCI-RDA) , Kouadio Konan Bertin (Indépendant) et Pascal Affi N’Guessan (Front populaire ivoirien– FPI) sont les candidats en lice. Le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, a dévoilé la liste définitive des candidats retenus pour l’échéance du 31 octobre 2020. Parmi les 40 dossiers rejetés par le Conseil constitutionnel, figurent sans surprise ceux de l’ex-président Laurent Gbagbo, et Guillaume Soro. Ils ont tous deux été radiés des listes électorales après avoir été condamnés par la justice ivoirienne. En plus de ces motifs, plusieurs autres raisons ont justifié l’irrecevabilité des dossiers, notamment le manque de parrainage pour certains et le défaut de signature pour d’autres. La candidature très controversée du président sortant, Alassane Ouattara a été validée par le Conseil constitutionnel. 

Continue Reading
Advertisement

NOS ÉMISSIONS

Advertisement

MUSIC

TOP NEWS

TOP NEWS