Connect with us

Une marche prévu depuis des mois déjà par le partis politique du Pr Maurice Kamto qui a débutée mardi 22 septembre . En effet L’opposant a invité les Camerounais à manifester pacifiquement pour réclamer le départ du président Paul Biya et le report des élections régionales prévues en décembre, si la crise dans les régions anglophones n’est pas réglée et si le système électoral n’est pas reformé de manière consensuelle. Une fausse note pour le Pr Maurice KAMTO à Yaoundé. Ce fut, une journée, banal et ordinaire. Les marches annoncées n’ont pas eu lieu. La capitale politique du Cameroun a respiré un vent de paix. Les grands carrefours de la ville sont arborés aux couleurs des forces de l’ordre tout au long des rues et ruelles. Pas d’attroupement suspect, ni de marche enregistrée. À Douala en revanche, la mobilisation a été plus suivie et les heurts entre les manifestants et les forces de l’ordre ce sont soldés par au moins deux blessés par balle, selon un premier bilan. Des manifestations se sont déroulées dans des endroits névralgiques tels que le Carrefour Ndokoti, Cité Sic, Bépanda et Bonabérie. Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants qui agitaient des branches d’arbre et des feuilles en signe de paix. La diaspora camerounaise a également répondu présente à la grande marche du 22 septembre annoncée par le professeur Maurice Kamto en mis-septembre. Ils étaient nombreux, comme promis, dans les rues européennes et ailleurs, à manifester contre le régime en place au Cameroun.

Politics

De retour à la Maison Blanche, Donald Trump retire son masque et appelle les Américains à “sortir”

Atteint du coronavirus, il y a quelques jours, c’est à la descente de son hélicoptère que le président américain a retiré son masque dès son retour à la Maison Blanche, puis il a appelé les Américains à “sortir” mais, avec prudence, et promis de reprendre bientôt sa campagne électorale.

“Ne le laissez pas vous dominer. N’en ayez pas peur, vous allez le battre, nous avons les meilleurs équipements médicaux”, a déclaré le président américain à propos du Covid-19. “Sortez, soyez prudents”, a même exhorté celui qui est accusé d’avoir minimisé la pandémie et dont la gestion est critiquée de toutes parts.

“Nous allons reprendre le travail”“en tant que leader, j’ai dû le faire, je savais qu’il y avait un danger, mais je devais le faire. J’étais en première ligne”, a-t-il dit dans la seconde vidéo. “Et maintenant je vais mieux, je suis peut-être même immunisé, je ne sais pas”, a-t-il ajouté.

La redact.7

Continue Reading

TOP NEWS